Projets

Rencontres & échanges

Inscription

28 décembre 2020

Deadline des inscriptions

9 janvier 2021

Récits d’expériences et rencontres avec Jocelyne Imbert, Antonin Simon, et les artisans partenaires des ateliers.

Souheila Ghorbel
Project Manager
contact@fondationrambourg.tn
+216. 71 781 467

Statut: Clôturé

Présentation

Dans le cadre de son programme d'appui au secteur de l'artisanat et des métiers d’art tunisiens, plus spécifiquement le projet « les Ateliers de résidence artistique entre designers/créateurs internationaux et artisans Tunisiens », la Fondation Rambourg organise des rencontres d’échanges sur les métiers d’art et le partage de savoir-faire:


Le samedi 09 janvier 2021, de 10h30 à 13h au siège de la Fondation Rambourg au 26, Rue du 1er Juin 1955, Mutuelle ville. 


Votre sécurité étant notre priorité, des mesures d’hygiène renforcées seront mises en œuvre tout au long de l’événement. Nous prions tous nos invités de porter un masque et de pratiquer la distanciation sociale.

Le nombre de places sera limité pour veiller au respect des mesures sanitaires. Veuillez vous inscrire en ligne dès que possible pour réserver votre place.

Les intervenants: ​​​​​​

  • Jocelyne Imbert: Directrice du projet « les Ateliers de résidence artistique entre designers/créateurs internationaux et artisans Tunisiens ».
    Après des études de gestion des entreprises puis des études artistiques, elle fonde une société d'accessoires de Mode à Marseille. En 1989, elle est appelée à collaborer à des projets d'Accessoires de Mode en tant que designer free lance pour Louis Vuitton - Dunhill - Connolly - Cartier Goyard et Weston. Elle a été directrice des collections Accessoires pour Dior - Holland et Holland - Jean Paul Gaultier. Elle également était chef de projet d'accompagnement de Créateurs de la Méditerranée pour la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode et  encadrante du Master Design Vêtement et Accessoires à l'Ecole Nationale des Arts Décoratifs à Paris.
     
  • Antonin Simon Giraudet Artiste, Performeur et Designer.
    Sa pratique consiste à incarner des caractères typologiques dans des silhouettes sculpturales, des effigies surnaturelles de la scène musicale et du Jeu. C’est à travers eux que se défend dans son travail le caractère performatif du vêtement. Lyrisme, absurde et surréalisme coexistent dans ses propositions vestimentaires avec des artéfacts tirés de l’imagerie industrielle, réalisant par là une volonté chimérique d’ouvrir une brèche pour les « Créatures » dans la normativité quotidienne. Il a ainsi développé une affection toute particulière pour le textile construit dans la forme, et l’ennoblissement des matières comme base de création du vêtement. Le travail de la main sur le textile devient dans ses réalisations une logique de construction.
     
  • Mohamed Lidarsa: Maitre Dinandier d’excellence disciple de Othman ben Salah installé dans la Medina de Tunis . Il a été sélectionné en 2008 par Leila Menchari pour l’exposition Hermés. Il a exporté ses produits en Australie en Europe et au moyen orient . Il a également fait parti d’une exposition au salon Maisons et Objets.
     
  • Abderrazak Belgacem: Né dans une famille de mosaïstes de père en fils (le père a notamment participé à la
    restauration d’oeuvres exposées au Musée du Bardo). L’artisan mosaïste d’excellence a développé un savoir-faire exceptionnel et réalise aussi bien des reproductions d’oeuvres romaines que ses propres créations artistiques. Il
    maîtrise aujourd’hui toutes les techniques de fabrication de la mosaïque, incluent notamment la microcosmique et les dégradés de couleurs. Il participe à la réalisation d’ hôtels en Tunisie (Ulysse Palace à Djerba et Royal Azur à
    Hammamet) ainsi que des oeuvres spécialement commandées par l’Etat Tunisien et offertes à des chefs d’Etat étrangers et autres organisations internationales (Le Roi Juan Carlos et le Bureau International du Travail à Genève entre autres).
     
  • Salah Barka: Mannequin et styliste tunisien. Amoureux de l’histoire, de l’art et du style vestimentaire traditionnel, Salah Barka a pu s’orienter vers un style de création unique et d’incruster la civilisation tunisienne, berbère, phénicienne et africaine dans sa ligne. Il s’inspire aussi de la nature et de ses différentes couleurs pour le choix du tissu et des matières afin de fabriquer des vêtements contemporains, ethniques et uniques.
     
  • Fatma ben Abdallah: Styliste tunisienne de renommée internationale.
    Elle a remporté de nombreux prix internationaux tels que le trophée “International Fashion Show” (2003), le prix UNESCO de l’artisanat pour les pays arabes (2000) ou encore le trophée des femmes chefs d’entreprises mondiales Paris (1999). Madame Ben Abdellah a également participé à de nombreux défilés dans son pays en Tunisie. Son pays qu’elle a représenté dans de nombreuses grandes capitales de la mode telles que Pékin, Beyrout, Washington, Rome, Marrakech, Montréal, Paris …
    Elle a su revisiter le patrimoine vestimentaire tunisien très riche et lui donner ses lettres de noblesse en utilisant des matières nobles, mouvantes, souples, et en créant des fantaisies qui font toutes la différence. Mais surtout, elle rend le patrimoine tunisien accessible et beaucoup plus facile à porter.
     
  • Sarah Jomaa:  Originaire de « Ksour Essaf » près de Mahdia, Sara Jomaa a baigné dès sa plus tendre enfance dans le royaume des joailliers et bijoutiers si réputés de cette région de Tunisie. Ce qui certainement l’a menée à faire ses études à l’Ecole des Beaux Arts de Tunis. Elle a bénéficié de l’appui et des conseils des plus grands maîtres filigranistes actuels de la Médina de Tunis, qui lui ont transmis les secrets et le savoir-faire de leur art. 
     
  • Tarek Kammoun: Tarak Kamoun est un souffleur de verre et maitre verrier artisan d'excellence.Il remonte le temps et s’inspire de l’histoire du verre en Tunisie : les pièces en verre soufflé du XVIIIème siècle le fascinent. Il reprend la technique du verre soufflé à l’intérieur de fer forgé, expérimente les tensions créées, pousse la matière et la voit évoluer au fil des années. C’est à Soliman (à 70 km au sud-est de Tunis) que Tarak choisit d’exercer sa profession de créateur verrier. Son usine abrite une vingtaine de souffleurs, finisseurs et maîtres verriers, maestros d’un ballet importé en Tunisie par les Phéniciens. Il a participé à plusieurs collaborations avec des designer et à fait l’objet de plusieurs expositions.
     
  • Ahmed Soussi: Ahmed Soussi est un potier d’excellence de père en Fils installé à Nabeul dans un petit atelier familial. Fils de Hedi Soussi Maitre artisan et Ancien formateur dans les ateliers de l’ONAT. Il exporte dans les marchés en Europe.

Rencontres et échanges


"Quand mes frères se courbent" (Moncef Ghachem) - La fraternité du faire

Inscription

19 février 2020

Deadline des inscriptions

28 février 2020

Événement

29 février 2020

Rencontre et discussions avec Giuseppe Caccavale, plasticien et mosaïste.

Contact
Molka Haj Salem
contact@fondationrambourg.tn
+216. 71 781 467

Statut: Clôturé

Présentation

Le 29 Février, la Fondation Rambourg Tunisie organise une journée ouverte au grand public autour de rencontres et discussions. Elles seront l’occasion de découvrir les différentes pratiques artistiques, les démarches de création et le parcours de trois artistes de renommée, œuvrant chacun dans une spécialité. 
Ces trois temps d’échange s’inscrivent dans une réflexion plus vaste, il s’agit de questionner et de croiser les expériences, les approches et les points de vue de ces artistes chercheurs.

Le samedi 29 février 2020, de 16h à 18h au siège de la Fondation Rambourg au 26, Rue du 1er Juin 1955, Mutuelle ville : 

"Quand mes frères se courbent" (Moncef Ghachem) - La fraternité du faire.
Rencontre et discussions

Intervenant: Giuseppe Caccavale 

Giuseppe Caccavale est un artiste peintre Italien spécialisé dans l’art mural (fresques). Ses travaux s’inspirent essentiellement de la Renaissance Italienne et sont notamment réalisés à partir d’éléments naturels : Bois, verre, bois creusé … Bien que son parcours soit parsemé des maintes oeuvres qu’il a réalisé, sa démarche artistique tend néanmoins vers les éléments et plus précisément, leur essence. La conception de ses oeuvres n’est pas guidée par la linéarité, mais se focalise plutôt sur le processus naturel de la création.

Quand mes frères se courbent
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Mémoire des gestes et partage de savoir

Inscription

19 février 2020

Deadline des inscriptions

28 février 2020

Événement

29 février 2020

Projections, récits d’expériences et rencontre avec Antonin Simon, artiste designer et performeur.

Contact
Molka Haj Salem
contact@fondationrambourg.tn
+216. 71 781 467

Statut: Clôturé

Présentation

Le 29 Février, la Fondation Rambourg Tunisie organise une journée ouverte au grand public autour de rencontres et discussions. Elles seront l’occasion de découvrir les différentes pratiques artistiques, les démarches de création et le parcours de trois artistes de renommée, œuvrant chacun dans une spécialité. 
Ces trois temps d’échange s’inscrivent dans une réflexion plus vaste, il s’agit de questionner et de croiser les expériences, les approches et les points de vue de ces artistes chercheurs.

Le samedi 29 février 2020, de 10h à 12h: 

Mémoire des gestes et partage de savoir
Projections, récits d'expériences et rencontre. 

Intervenant: Antonin Simon Giraudet
Artiste, Performeur et Designer, Antonin SIMON GIRAUDET alias Octo / Arcane conte un univers porteur de symboliques turbulentes à ériger des corps-icônes dans lesquelles s'entre tissent les codes de l’étrange et les mythologies modernes. Sa pratique consiste à incarner des caractères typologiques dans des silhouettes sculpturales, des effigies surnaturelles de la scène musicale et du Jeu. C’est à travers eux que se défend dans son travail le caractère performatif du vêtement. Lyrisme, absurde et surréalisme coexistent dans ses propositions vestimentaires avec des artéfacts tirés de l’imagerie industrielle, réalisant par là une volonté chimérique d’ouvrir une brèche pour les « Créatures » dans la normativité quotidienne. Il a ainsi développé une affection toute particulière pour le textile construit dans la forme, et l’ennoblissement des matières comme base de création du vêtement. Le travail de la main sur le textile devient dans ses réalisations une logique de construction.

Memory of gestures and knowledge sharing
6 + 6 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Prix de la Fondation Rambourg pour l'art contemporain 2020

Dépôt des dossiers

9 janvier 2020

Deadline des dépôts

15 juillet 2020

Remise des Prix

25 septembre 2020

La date limite des dépôts de candidature pour la troisième édition du prix de la Fondation Rambourg sera reportée au 15 juillet, permettant ainsi aux artistes de compléter leurs dossiers. Quant à la remise des prix, elle sera repoussée à une date ultérieure.

Contact
Molka Haj Salem
contact@fondationrambourg.org
+216. 71 781 467

Statut: Clôturé

Le prix

 

Les acteurs de nombreuses disciplines artistiques et de certains secteurs de la culture en Tunisie ont un besoin constant de dotations afin de mener à bien des projets qui relèvent d'une économie réduite. Le champ de l'Art Contemporain en grande expansion en Tunisie nécessite une réelle structuration. Pour répondre à ce besoin, la Fondation Rambourg a décidé de recentrer le Prix sur les artistes émergents de l'Art Contemporain en Tunisie. Ce Prix permettra donc de donner un rendez-vous régulier à ce secteur et offrira une visibilité aux artistes qui y travaillent.

Conditions d’éligibilité des candidats

Pour que leurs projets soient pris en compte, les candidats doivent respecter les conditions suivantes :

  • Le Prix est ouvert à des candidats quels que soit leur nationalité et leur lieu d’implantation, tant que leur oeuvre a un lien avec la scène artistique tunisienne (lien qu’il sera important de mettre en avant de le dossier de candidature).
  • Le projet doit être réalisé en Tunisie.
  • Le projet doit être créatif et innovant.

Conditions d’éligibilité des actions

Pour être éligible aux Prix, le projet soumis par le Candidat devra répondre aux conditions suivantes : 

  • Le candidat ne pourra soumettre qu’un seul et unique projet
  • Le projet est porté par le Candidat, qui y participe de façon directe et significative. 
  • Le même projet ne doit pas être soumis de façon concurrente par un autre Candidat qui y aurait également contribué. 
  • Les projets proposés sont artistiques et compris dans le champ de l’art contermporain aussi large soit-il.
  • Le projet doit avoir vocation à être réalisé, poursuivi ou développé dans l’année suivant l’obtention du Prix. 
  • Les lauréats doivent rendre compte de l'avancement du projet et de l'utilisation des fonds qui lui ont été affectés.

Constitution du dossier de candidature

Le candidat devra renseigner sur le site un certain nombre d’informations personnelles.

Le candidat devra déposer sur le site un document rédigé qui expliquera son parcours, ses projets passés ainsi que les éventuels obstacles qu’il a pu rencontrer dans le développement de ces derniers. Il devra montrer comment ces éléments l’ont amené à commencer le projet qu’il présente.

Le candidat devra déposer sur le site un document rédigé précisant le projet qu’il souhaite présenter dans le cadre du Prix. Il pourra éventuellement expliciter le lien de celui-ci avec l’art contemporain et/ou la scène artistique tunisienne, si cela s’avère nécessaire. Ce document doit aussi présenter d’éventuels partenariats ainsi que l’impact et les actions de médiation culturelle envisagés.

Le candidat devra présenter cinq projets personnels ou auxquels le candidat a directement participé, au travers d’un portfolio ou de vidéos si le domaine du projet le nécessite. Ces projets doivent montrer globalement ce que le candidat a pu réaliser par le passé, et ce même s’ils sont issus de différents domaines artistiques.

Des explications claires et détaillées seront mises en place pour aider les candidats à remplir leur dossier et définir précisément les attentes et exigences du Prix. Une assistance sera mise en place, par mail et téléphone, et des réunions d’informations seront organisées dans quatre endroits différents en Tunisie (afin de couvrir du mieux que possible l’ensemble du territoire) afin de répondre dirèctement aux interrogations des candidats.

Le projet peut être présenté en français, en arabe et en anglais. La communication autour du Prix se fera en français et en arabe.

Informations personnelles
Avez-vous déjà fait acte de candidature aux éditions précédentes du prix de la Fondation rambourg?
Formation
Expérience
Principales expositions (Individuelles et/ou collectives)
Prix / récompenses
Upload requirements
Le projet
Upload requirements
Documentation d’appui
Upload requirements
Upload requirements
Upload requirements
Upload requirements
Upload requirements
Upload requirements


Attention : toute candidature incomplète ne sera pas traitée.

* Mentions obligatoires